top of page

Démonstration de forge-taillanderie à St jean de Touslas (69)


Le dimanche 3 septembre 2023, nous ferons des démonstrations de forge à St jean de Touslas dans le département du Rhône.

Au menu, nous fabriquerons des planes et autres outils pour le bois.


De l'ancien à l'actuel :

Bien que la taillanderie soit considérée en général comme un métier ancien dans notre démarche pédagogique, nous souhaitons réimplanter ce savoir faire dans nos sociétés avec des techniques plus modernes. Nous tenons cependant de temps à autres à participer à divers projets comme celui-ci pour ne pas oublier quel enjeu les taillandiers ont eut sur nos sociétés rurales. Il est à rappeler que les taillandiers se sont quasiment éteints dans les années 60, avec la diffusion en masse des outils électriques et thermiques ( tronçonneuse par ex).

L'ère pétrolière touchant à sa fin, il est fort probable que l'énergie électrique devienne un luxe.

Nous pensons donc que les outils coupant tels que les haches, planes, rabots et autres outils ont eu une période de dormance avant une nouvelle ère.

Ainsi avec une lueur d'espoir optimiste, nous espérons que les sociétés ralentissent cette cadence effrénée de la consommation pour retravailler la matière d'une manière plus consciente et plus à l'écoute de son environnement.


Pour citer un exemple entre l'utilisation d'une faux ou d'une débroussailleuse.

Une faux ne nécessite aucun combustible ou énergie électrique. La seule énergie est humaine et convient donc de la condition physique de celui qui la manie. Aujourd'hui, dans notre société où beaucoup ont des travaux physiquement statiques, (et vont dans des salles de sport pour éliminer cette énergie accumulée),

l'utilisation d'outils manuels permet de palier à la sur-énergie non utilisée.

Ainsi l'utilisateur de la faux est plus conscient de la faune et de la flore qui l'entoure. L'outil est beaucoup moins agressif et sont utilisateur se doit de savoir affuter son outil.


La débroussailleuse est dépendante du pétrole ou de l'énergie eléctrique.

Il parsème des morceaux de fils plastique (rotofils) qui se dégraderont dans le jardin par la suite.

La maintenance est difficilement réalisable par son utilisateur et doit souvent passer par une réparation d'un spécialiste.


Avant de se dire que des techniques sont anciennes ou plus d'actualité, il est peut-être important de rappeler que certaines techniques étaient aussi plus proche de la nature.

Il y a une nette différence entre la conséquence du débardage à cheval ( article à lire) pour extraire le bois de la foret et celui d'engins thermiques avec des roues de 2 mètres de diamètre.


N'hésitez pas à nous rendre visite pendant cette évènement pour discuter de ces enjeux écologiques!



11 vues
bottom of page